Soutenance de thèse de Pedro Henrique AFFONSO NÒBREGA

Conception et mise au point d'un réacteur plasma innovant pour le traitement de composés organiques volatils en milieu industriel

																				Pedro AFFONSO NÒBREGA Pedro AFFONSO NÒBREGA

Titre anglais : Design and development of a non-thermal plasma reactor for the treatment of volatile organic compounds in an industrial environment
Date de soutenance : jeudi 29 novembre 2018 à 10h00
Adresse de soutenance : 1 rue Claude Daunesse 06904 SOPHIA ANTIPOLIS - Amphi MOZART
Directeurs de thèse : Laurent FULCHERI, François CAUNEAU
Maitre de thèse : Vandad ROHANI

devant le jury composé de :

Olivier EICHWALD  Professeur des universités  Université Toulouse 3 - Paul Sabatier  Rapporteur
Dunpin HONG  Professeur des universités  Université d'Orléans  Rapporteur
Nicole BLIN-SIMIAND  Chargée de recherche  Université Paris-Sud  Examinateur
Annemie BOGAERTS  Full professor  University of Antwerp  Examinateur
Jean-Michel HANNETEL  Ingénieur  V. MANE FILS  Examinateur
Laurent FULCHERI  Directeur de recherche  MINES ParisTech  Examinateur
François CAUNEAU  Maître de recherche  MINES ParisTech  Examinateur
Vandad ROHANI Enseignant Chercheur MINES ParisTech Examinateur

Mots clés en français : composés organiques volatils,traitement d'odeurs,plasmas non-thermiques,décharge à barrière diélectrique,
Mots clés en anglais : VOC,odour control,non-thermal plasmas,dielectric barrier discharge,

Résumé de la thèse en français
Des composés organiques volatils (COV) présents dans l'air peuvent avoir un fort impact odorant et doivent être traités. Des techniques de traitement classiques permettent de récupérer ou détruire ces composés. Cependant, ces techniques ne sont pas adaptées aux forts débits d'air et/ou aux faibles concentrations, caractéristiques de certains procédés industriels émetteurs de COV. Une alternative prometteuse est l'utilisation de plasmas non-thermiques. Ce type de plasma, obtenu par des décharges électriques hors-équilibre thermodynamique, contient des espèces réactives qui provoquent la destruction des composés organiques volatils. Cette thèse vise à concevoir, construire et tester un réacteur basé sur des plasmas non-thermiques pour le traitement de COV à l'échelle pilote, afin de démontrer la faisabilité d'un tel procédé pour le traitement d'odeurs présentes dans un effluent industriel. Les résultats obtenus montrent que, couplé à un catalyseur, le traitement d'odeurs par plasma non-thermique a un vrai potentiel d'application à l'échelle industrielle. En parallèle, cette thèse cherche à mieux comprendre le rôle des transferts de masse au sein d'un réacteur à l'aide d'un modèle analytique et de simulations numériques. Nous montrons que ces transferts peuvent devenir le processus limitant dans le traitement, et demandent donc une attention particulière lors du design d'un réacteur basé sur des plasmas non-thermiques.

Résumé de la thèse en anglais
Volatile organic compounds (VOC) present in the atmosphere may have a strong odour impact and, being so, must be treated. Some long-established treatment techniques may be able to recover or destruct these compounds. However, these techniques are not suitable for high flow rates and/or low concentrations, typical conditions found in certain VOC-emitting industrial processes. A promising alternative is the use of non-thermal plasmas. This kind of plasma, obtained through non-equilibrium electric discharges, produce reactive species that prompt the destruction of volatile organic compounds. This thesis aims to conceive, build and test a reactor based on non-thermal plasmas for the abatement of volatile organic compounds at pilot scale, in order to demonstrate the feasability of using such a process to treat odourous compounds present in an industrial effluent. The obtained results show that, combined with a catalyst, the use of non-thermal plasmas for odour control in industrial scale has a real potential. In parallel, this thesis seeks a better understanding of the role played by mass transfer in a non-thermal plasma reactor through the use of an analytical model and numerical simulations. We show that mass transfer may become the limiting process of the treatment, and therefore requires special care throughout the design of a non-thermal plasma reactor.

Partager

actualité

“Top 5% Mention Paper”

International “Top 5% Mention Paper”   L’article "Reduction of Penstock Fatigue in a Medium-Head Hydropower Plant…
> En savoir +

Lutte contre la pandémie de coronavirus

Formation Lutte contre la pandémie de coronavirus Vous trouverez sur cette page les dernières consignes en…
> En savoir +

Production d'Hydrogène Décarboné par Pyrolyse du Méthane : la 3eme voie

Recherche Production d'Hydrogène Décarboné par Pyrolyse du…   L’hydrogène sera très probablement amené à jouer un…
> En savoir +

Le Rapport d'activité 2019 est en ligne

Formation Le Rapport d'activité 2019 est en ligne MINES ParisTech, établissement-composante de…
> En savoir +

L’équipe de PERSEE / MINES ParisTech remporte le challenge international de prévision EEM 2020

International L’équipe de PERSEE / MINES ParisTech remporte le… Le Centre PERSEE est fier d’annoncer que…
> En savoir +

+ Toutes les actualités

Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech